Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 17:12

http://us.123rf.com/400wm/400/400/ruxpriencdiam/ruxpriencdiam1209/ruxpriencdiam120900313/15315259-a-dix-miles-par-heure-limite-de-vitesse-signe-a-l-39-entree-d-39-un-parking.jpg

Et je ne compte surtout pas me limiter à ça ^^ (même si ce week end ne va pas du tout être propice à l'écriture)

Pour fêter ça, je vous mets le pitch de Disparition

Marie et Pierre X, un couple « bien sous tous rapports » fait garder sa maison pendant leurs vacances par les parents retraités d'une de leurs amies. Quand la police se déplace pour se renseigner sur la voiture de Pierre dans le cadre d'une enquête sur le meurtre d'une jeune femme, les retraités replongent cinq ans en arrière au moment de la disparition de Julie,la plus jeune de leur fille dont ils sont toujours sans nouvelle. Est-ce que Pierre qui connaissait Julie peut être le responsable de sa disparition ? Pour le savoir, ils vont kidnapper le couple et les séquestrer dans l'espoir d'apprendre ce qui est arrivé à leur fille. Les X disparaissent et sont considérés comme des fugitifs par la police qui avance en parallèle dans son enquête sur le meurtre de la jeune femme (et d'autres que Pierre aurait pu rencontrer). Pierre est-il la victime d'un enlèvement ou un dangereux meurtrier ?

Pour le moment, je suis dans les clous niveau timing puisque le couple s'apprête à rencontrer les retraités pour voir s'ils leur confient (ou non) leur maison...

Bon, s'ils refusent, ça ne va pas arranger mes affaire ^^

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Disparition
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 21:34

http://cdn.nanowrimo.org/assets/main/press-start-fa915ffe8a6fb32bb3eabf7f771620b4.png

Ce n'était pas, mais pas du tout, prévu, d'autant que ce mois de novembre est pas mal chargé avec peu de temps disponible pour écrire, et pourtant j'ai replongé.

Un projet défini à l'arrache (forcément) sur une idée qui me trottait en tête depuis un moment, et qui s'est modifiée en appliquant la méthode des flocons qui me permet d'avoir une trame un minimum construite.

Ce sera un thriller (sans fantastique a priori, à moins que je ne fasse intervenir Richard ou Cassandra... on va voir ^^) avec une enquête policière menée par Valérie Gaffrin, le capitaine de TG dont j'ai envie de développer l'univers pour en faire un personnage plus important. Voilà les grandes lignes du projet pour ce soir.

Le titre : Disparition

Pour rappel, le NaNo c'est une émulation de groupe pour réussir à écrire 50000 mots en un mois, ce qui n'a rien d'évident.
J'ai commencé aujourd'hui au lieu du 1er Novembre et j'ai donc déjà 3000 mots de retard... autant dire que ce n'est pas sûr du tout que je finisse, mais quand bien même j'aurai avancé.


Go, go, go à tous les Nanoteurs ! 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Au boulot !
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 17:43

A l'occasion de la sortie de Carrie, la vengeance, voici un trucage réalisé dans un coffee shop américain qui a fait de l'effet aux clients présents. Voyez plutôt :


Et vous, comment auriez-vous réagi ?

(moi, je pense que je serais sortie en courant ^^) 

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Digressions
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 20:49

J'ai appris ce soir que ma nouvelle Homodroïde travaillée sur CoCyclics et proposée au webzine l'Imaginarius il y a... au moins ^^ a été retenue.
La nouvelle sera disponible gratuitement en e-book.
Je mettrai un lien quand elle sera en ligne (autour de la mi-novembre, apparemment)

En attendant, voici à quoi ressemblera la couverture :

http://imaginariuswebzine.files.wordpress.com/2013/10/couv-dc3a9finitive-imaginarius.jpg

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Publi
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 22:56

Voilà donc le billet promis pour vous faire part de la fin des corrections de Ticket Gagnant dont j'ai démarré l'écriture en 2009 et qui est arrivé cette semaine au bout du cycle de travail de roman proposé par CoCyclics.

Pour rappel, TG est un thriller fantastique qui mêle une intrigue policière autour d'un tueur de prostituées et une intrigue fantastique autour d'une créature de l'ombre et du Passeur, le gardien de l'Outremonde. L'imaginaire s'imbrique donc dans le réel quand Richard Boyer, le personnage principal se découvre le pouvoir de communiquer avec les âmes mortes et de lire dans les pensées.

Je précise que pour qu'un manuscrit bénéficie d'un cycle CoCyclics il y a deux conditions nécessaires (et suffisantes) :

  1. Son auteur doit être bêta-lecteur, "statut" obtenu par cooptation des autres bêta-lecteurs après candidature et étude des bêta-lectures réalisées, donc après un certain temps de présence et d'activité sur le forum
  2. Le manuscrit doit être accepté en cycle par ce même collectif de bêta-lecteurs qui étudie les 40000 premiers cec et le synopsis.

Au bout d'un long parcours en cycle de plus d'une année (mais je ne fais pas partie des auteurs les plus rapides ^^), le manuscrit s'est bien allongé et il compte désormais un peu plus de 460 000 cec, ce qui est pas mal pour quelqu'un qui, comme moi, a plutôt tendance à écrire court.

Ces deux phases de relecture attentive m'ont aidée à étoffer le texte et à travailler le style.

La phase d'alpha-lecture, menée de main de maître par Sycophante et Siècle Vaelban, m'a permis de tailler dans le vif certaines parties inutiles, et d'en développer d'autres, particulièrement celles autour de l'aspect fantastique du roman. Sous la houlette de mes alphas exigeants, j'ai sué sang et eau pour notamment travailler et retravailler les passages se passant dans l'Outremonde et le final.

La phase de bêta-lecture a été menée de façon toute aussi magistrale par Blackwatch, Earane et Celia, pour traquer les incohérences, les problèmes de fond résiduels et tous les défauts stylistiques dont certains sont ce qu'on appelle des darlings (tournures de phrases adorées à tort par leur auteur) et autres tics d'écriture. J'ai ainsi découvert, entre autres défauts, que j'abusais des points d'exclamation, des tournures en "c'est...que" ou "une sorte de"...

Ayant eu la chance d'avoir Blackie comme première lectrice attentive avant de soumettre TG en cycle, puis comme bêta-lectrice, j'ai pu avec ses retours voir les changements réalisés grâce au cycle entre les deux versions qu'elle a lues... la version en cours étant encore différente.

Au terme de ces deux phases de relectures, j'ai à chaque fois établi un plan de corrections à partir de la synthèse des commentaires de mes BL, puis je me suis lancée.

Si je devais faire un bilan de ce cycle, je retiendrais plusieurs choses :

Un temps de maturation plus long que prévu m'a été nécessaire après chacune des phases de relecture pour laisser infuser les commentaires et me les approprier, la règle étant que c'est l'auteur qui décide au final de ce qu'il veut faire ou non des retours de ses BL (bien entendu, si c'est pour ne rien en faire, le cycle n'a que peu d'utilité ^^)

La vraie vie n'est pas toujours sympathique pour les auteurs en herbe qui ont par ailleurs un boulot très prenant et il faut une discipline de fer (que je n'ai pas) pour s'en tenir au calendrier prévu. La procrastination que je subis IRL me poursuit dans l'écriture, mais ce temps de réflexion, tâtonnement, hésitation à se lancer voire peur de ne pas faire assez bien est aussi une forme de travail du texte.

Bien que l'écriture soit un exercice solitaire, le soutien des alphas et bêtas, des grenouilles du forum de CoCy et de l'entourage sont très importants, en tout cas pour moi. Grand merci donc à vous qui me suivez et m'encouragez par l'intermédiaire de ce blog, dont certaines depuis très longtemps ^^

Enfin, rien ne sert de courir, puisque la ligne d'arrivée est encore loin.

Démarre bientôt pour moi le long parcours des soumissions aux éditeurs et des refus. Je vais donc me remettre au projet Cuisines et Correspondance démarré lors du NaNoWriMo 2011.

Mais ce sera l'objet d'un autre billet.

 


Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Ticket gagnant
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 17:30

Ce soir, mon antivirus a mis en évidence 2 exemplaires d'auteur dans ma boite à lettres :

http://thumbs.dreamstime.com/z/alerte-de-virus-informatique-31186240.jpg

 

Ils ont été mis en quarantaine, le temps de me laisser feuilleter l'anthologie Virus en avant-première (elle sort demain), avant de la dévorer tout bientôt. La couverture en jette encore plus en vrai qu'en image.


Et comme une nouvelle n'arrive jamais seule, après un second retour 
positif de lectrice (merci Godnat et Syven), j'ai clos ma phase 4 du cycle CoCyclics de TG, mais je vous en parlerai tout bientôt. Ça vaut bien un billet spécial ;)

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Publi
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 09:13

L'exercice proposé à mon dernier atelier d'écriture était le suivant :

Ecrire la quatrième de couverture du livre qu’on aimerait écrire ou qu’on a écrit

Elle sert à la promotion du livre, elle doit créer le désir et la curiosité

Devinez le livre que j'ai choisi... ;)

Martine-ticket-gagnant.jpg

      TICKET GAGNANT

Pénélope Chester


« La pluie, le tonnerre, le vent s’arrêtent ; très vite le noir du ciel se fissure et s’émiette, remplacé par un bleu intense. Jamais silence n’a semblé si violent. Seules les toiles de tente éparpillées sur le campement et les flaques parsemant l’herbe détrempée rappellent la colère céleste. Le guide se précipite vers le blessé tandis que dans l’Outremonde, le chœur des âmes sombres interrompt, épuisé, sa funeste mélopée.

Elles ont réussi : la créature de l’ombre est née. »

 

La vie de Richard Boyer est bouleversée le jour où il apprend qu’il a gagné au loto et qu’il est atteint d’une tumeur cérébrale. Condamné par la médecine des hommes, son seul espoir réside dans l’énigmatique Passeur, gardien de l’Équilibre entre les vivants et les âmes mortes, qui lui annonce : « A toi je prends, à toi je donne ».

Promu messager entre les deux mondes, Richard va tout tenter pour arrêter la créature de l’ombre et stopper les meurtres qu’il a déclenchés. Devra-t-il perdre la vie pour se sauver ?

 

Pénélope Chester n’aime ni la belote ni le monopoly, elle préfère jouer avec les nerfs de ses lecteurs en croquant du chocolat noir.


« N’hésitez pas à découvrir ce thriller fantastique : 100% des gagnants ont tenté leur chance »

                                          Patrice Gaillard, PDG de la Française des Jeux

 

 


Ce petit délire vous donnerait envie de lire Ticket Gagnant ?

(il ne me reste plus que 8 commentaires à traiter ^^)

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Ticket gagnant
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 07:09

http://www.lesnouveauxtalents.fr/wp-content/uploads/BOUYGUES_Appel-a-manuscrit-A3-V6-555x784.jpg

J'ai envoyé hier soir, tard, Ticket Gagnant au prix Nouveau Talent 

J'ai tenté le coup puisqu'il me semble que TG est dans les clous demandés, à savoir un premier roman en langue française, dans lequel les modes d’échange et de communication passés, modernes ou à venir jouent un rôle central et déterminant dans le récit. Pour être franche, je ne suis pas sûre du tout que la communication avec les âmes mortes et la télépathie soient bien ce qui était attendu, et j'ai peur que les scènes avec Rocco soient trop crues, mais comme il était dit : "Aspirants auteurs, faites preuve de créativité et tentez votre chance !" Je ne pouvais faire autrement. Après tout, je n'ai rien à perdre et 100% des gagnants du loto (dont Richard) ont tenté leur chance ;)

(Sans compter que Blackie me menaçait du pire si je n'envoyais pas...)

Surtout, cette deadline m'a donné un gros coup de booster pour des corrections qui stagnent dans des semaines très (trop) remplies. A coup de 20 minutes par ci et par là, j'ai finalement bien avancé au point d'entrevoir bientôt la fin.

Pour boucler, il ne me reste plus que 37 commentaires de mes BL à traiter. Resteront ensuite une ultime relecture pour vérifier que mes corrections n'ont pas apporté de nouveaux problèmes de cohérence et que j'ai bien éclusé tous les points de mon programme de correction puis un dernier passage à Antidote pour la traque aux fautes et répétitions.

 Après un ultime décoquillage, TG pourra alors voler de ses propres ailes et une autre aventure commencera.

J'ai hâte ;)

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Ticket gagnant
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:37

http://4.bp.blogspot.com/_pg8xyl-AVww/S82qErrW3RI/AAAAAAAAADQ/3AZFW9F6o4Y/s1600/opinion_main_qui_ecrit_316.jpg

Je pose la question suite à un dossier très intéressant dans Courrier International de la semaine dernière qui interroge sur le thème.
On y apprend ainsi qu'à la rentrée 2015, l'écriture cursive ne sera plus enseignée dans 45 états américains, que l'écriture manuscrite n'est plus enseignée dans la plupart des écoles de l'Ontario au Canada, ou qu'en Chine dont la langue comprend 3000 caractères d'usage et jusqu'à 60000 caractères, certains s'interrogent sur l'oubli de la calligraphie par les jeunes (et moins jeunes) générations qui utiliseraient trop le clavier.

L'écriture à la main et au clavier ne sont pourtant pas comparables et dans un joli article, Angel Gabilondo écrit (on ne sait pas si c'est au stylo ou au clavier ^^) : "La main donne corps aux affects. Sans elle, tout ne serait que gribouillage de lettres ou de signes. Avec elle, le texte contient l'empreinte du corps offert. Grâce à ce don, l'écriture n'est pas seulement une expression ou une manifestation, elle nous dépasse".
Andrew Coyne quant à lui écrit : "(...) l'écriture manuscrite met en branle d'autres parties du cerveau. Taper sur un clavier est de l'ordre de la récupération de fichier, il faut se souvenir où sont les lettres. En écrivant à la main, vous créez chaque fois de nouvelles lettres en faisant appel à des capacités motrices infiniment plus complexes (...) l'écriture manuscrite sollicite la partie plus intuitive du cerveau, située dans l'hémisphère droit. 
(...)

Le texte sur ordinateur est perfectible à l'infini: il ne nous engage en rien, qu'il s'agisse du choix des mots ou de la structure de la phrase. Et cela nous donne la liberté de faire n'importe quoi. Nous nous lançons imprudemment dans une phrase sans savoir où elle va nous mener et nous finissons par nous y enliser. L'écriture à la main, au contraire, nous force à nous investir davantage. Les mots sont ionscrits sur la page et nous ne pouvons pas les changer, sauf en les barrant. Et il nous faut donc composer la phrase mentalement (...)

Notre manière d'écrire a une incidence sur ce que nous écrivons. Vous écrivez différemment avec une plume et de l'encre ou avec un clavier d'ordinateur. Vous pensez différemment."

Cet été, l'animatrice de l'atelier d'écriture auquel je participais nous a parlé du support pour écrire auquel elle attachait une importance particulière. Ainsi, elle préconisait une simple feuille blanche, sans ligne, sans carreaux, de format A4 pour ne pas que l'écrivant soit influencé/limité/borné par le format et le type de la feuille.

Une réflexion d'autant plus intéressante qu'une des participantes de l'atelier avait choisir d'écrire sur des pages vierges de passeport, celles pour les visas. Pages qui pour moi évoquaient tellement les voyages que je ne crois pas que j'aurais été capable d'y écrire autre chose ;)

Depuis plusieurs années, j'ai pris l'habitude d'écrire au clavier parce que c'est plus lisible que mon horrible écriture (que je ne suis pas la seule à avoir du mal à relire ^^), plus pratique pour les modifications à faire, puisqu'on peut facilement déplacer des phrases ou des mots. Me manque par contre le rapport tactile avec la feuille, la tenue du stylo, le frottement du papier contre ma main, l'odeur de l'encre, tous ces détails qui n'en sont pas forcément. 

Pour moi, les avantages pratiques du clavier sont plus importants que le rapport quasi charnel qu'on peut avoir avec une feuille et un stylo, mais parfois je me dis que j'essaierais bien de reprendre ma plume pour coucher les mots sur le papier et pour avoir le plaisir de retravailler ensuite le texte en le saisissant au clavier. Et si j'écrivais alors différemment ?

Et vous, stylo ou clavier ? 

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Pensées
commenter cet article
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 07:31

C'est bientôt l'automne, les virus sont de sortie !

http://www.griffedencre.fr/catalog/images/virus.jpg

L'anthologie Virus sort le 19 Octobre prochain.
Elle est en souscription sur le site de Griffe d'encre ici (clic)

Vous pouvez lire en ligne les premières pages de chacune des 8 nouvelles en cliquant ici

Je suis toute zémue ;)

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Publi
commenter cet article

Des Mots...

  • : Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com
  • Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com
  • : J'avais envie de créer un endroit où parler de mes projets d'écriture comme une sorte de carnet de bord. C'est l'objet de ce délit(re). Un espace de liberté, sans rythme ou contenu défini en dehors de ce qui a trait à l'écriture, la mienne et celle des autres.
  • Contact

Des mots en instance

 

Ticket gagnant

terminé :460 700 cec

En cours d'envoi aux éditeurs


Bien mal acquis profite parfois

Roman noir écrit dans le cadre du Nano 2010

Envoyé à 4 éditeurs le 26/10/2011 

STRIKE !!! : 4 refus sur 4

Nouvelle salve d'envois pour bientôt

 

Morceaux de ...

Tapu en toute fin de corrections

En attente de courage pour l'envoyer à des éditeurs

Les mots en lecture