Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

J'avais envie de créer un endroit où parler de mes projets d'écriture comme une sorte de carnet de bord. C'est l'objet de ce délit(re). Un espace de liberté, sans rythme ou contenu défini en dehors de ce qui a trait à l'écriture, la mienne et celle des autres.


Ticket gagnant : Cassandra

Publié par Pénélope Chester sur 28 Janvier 2011, 00:26am

Catégories : #Ticket gagnant

Comme je l'ai promis sur CoCyclics, pour fêter le cap des 85% de corrections de BMAPP (ça sent la fin ^^ ) je propose un nouvel extrait de Ticket gagnant. J'y parle d'un personnage qui m'est cher, une médium amie de la soeur de Richard qui peut-être pourra les aider.

Pour ne pas que ce soit trop long, j'ai coupé le début, plus descriptif, pour entrer  directement dans le vif du sujet.

Je rappelle que c'est un premier jet :

 

(...)

— Ne cherchez pas. J’égorge les poulets à l’arrière de la maison, et je cache ma boule de cristal sous mon lit.

Richard se rend compte que sa curiosité peut passer pour de l’indélicatesse, mais Laura éclate de rire :

— Vous pourriez vous tutoyer, ça serait plus sympa, non ?

Tous acquiescent et Richard s’excuse :

— J’avoue que je m’attendais à un intérieur plus... moins classique. Je dois trop regarder la télé !

Cassandra pose les verres sur la table basse puis s’assied en face d’eux. Elle a l’air de s’amuser de la situation :

— Je n’ai pas choisi de communiquer avec les morts. Ce don m’est apparu il y a une dizaine d’années sans m'empêcher de continuer à enseigner les mathématiques. Il me suffit de choisir ceux à qui j’ai envie d’en parler.

Elle marque une pause et comme il ne répond pas, elle continue :

— Ce sont les morts qui m’ont choisie et je dois faire avec.

Un nouveau silence s’installe que Richard rompt cette fois, en lançant un regard interrogatif à sa sœur :

— Je n’ai pas tellement de personnes autour de moi à qui je peux en parler… Je ne sais pas ce que Laura t’a raconté exactement, mais ce que je vis depuis quelques semaines est vraiment étrange.

Richard raconte alors son malaise dans le monastère, l’apparition du Gardien et ses paroles énigmatiques, les cauchemars et enfin la façon dont il peut lire dans les pensées.

La musique en fond sonore s’est arrêtée depuis longtemps quand il en termine. La nuit est tombée. Ils ne sont plus éclairés que par les lueurs rougeoyantes des buches dans la cheminée. Comme le silence se prolonge, Laura intervient :

— C’est pour ça que je t’ai appelée. Je me disais que peut-être tu saurais quoi faire...

— Ces pouvoirs sont vraiment énormes. Je ne sais pas trop quoi dire. Tu lis dans mes pensées, là ?

— Non, pourquoi ?

— Juste pour savoir. On a toujours l’impression qu’un psy comprend plus que ce qu’on veut lui dire, alors imaginer qu’en plus il pourrait lire dans les pensées…

— Cassandra, j’ai besoin de ton aide, je ne suis pas là pour te psychanalyser ! Ce n’est pas parce que je peux lire dans les pensées, que je le fais avec tout le monde ! D'ailleurs, ça me déclenche d’horribles maux de tête, même si c’est un peu mieux maintenant que j’arrive à me contrôler.

— Excuse-moi, mais ton don me met mal à l’aise. Si l’envie te prenait de l’utiliser avec moi, je préfèrerais que tu me demandes la permission avant, d’accord ?

— Bien sûr. Et ce Gardien ? L’Outremonde ? Ça te dit quelque chose ?

— Je ne communique avec les morts que dans mes rêves, quand ils ont quelque chose à me demander. Cela n’a d’ailleurs rien à voir avec tes cauchemars. Je n’ai jamais entendu parler de ce monde ni de ce Gardien. C’est vraiment très étrange. Son message a un sens pour toi ?

Richard regarde Laura, hésitant, elle l’encourage d’un signe de tête. Cassandra surprend leur manège et reprend

— Je ne veux pas être indiscrète, mais c’est peut-être important…

— Non, tu as raison de poser cette question. Je ne t’ai pas tout raconté. Ma vie est trépidante en ce moment !

Comme personne n’a l’air de goûter à sa plaisanterie, surtout pas Laura, il continue :

— Il se trouve que j’ai gagné le gros lot au loto, tu sais le mystérieux super gagnant. J’étais parti en trek dans l’Himalaya. Là où j’ai vu le gardien d’ailleurs. Et quand j’ai appris la nouvelle, j’ai aussi découvert que j’avais une tumeur au cerveau, incurable. Tu as peut-être noté que je ne pétais pas vraiment le feu !

— Je ne sais pas quoi dire. Je suis désolée !

Richard lui fait un sourire le plus encourageant possible :

— Tu n’y peux rien…

— Moi aussi, mon don est apparu dans des conditions spéciales. J’ai eu mes premiers rêves l’année où j’ai appris que j’avais la sclérose en plaques. J’avais besoin d’une canne pour marcher et je n’étais vraiment pas bien. Une nuit, une femme est venue dans mes rêves. Elle m’a gentiment prise par la main et conduite dans un champ de coquelicots. Je remarchais normalement. Sa main était froide dans la mienne, mais sa poigne douce. Elle ne parlait pas, mais je n’avais pas peur, je me sentais en sécurité. Puis elle m’a montré une maison au loin, et m’a dit que c’était sa maison. Avant. Qu’elle avait caché quelque chose dont ses enfants avaient besoin. Nous nous sommes alors retrouvées à l’intérieur de la maison. Elle m’a montré la cachette, derrière le réfrigérateur.

Bien sûr, comme je ne comprenais pas ce qui arrivait, je n’ai rien fait le lendemain. J’avais bien d’autres choses en tête. Mais elle est revenue, chaque nuit. Jusqu’à ce que j’aille dans cette maison et que je montre la cachette à ses enfants. Puis d’autres morts sont venus, plus tard, pour me demander à leur tour de l’aide.

Laura intervient, surprise par les explications de son amie :

— Mais je ne savais pas que tu avais cette maladie. Pourquoi tu ne m’as rien dit ?

— Nous ne nous connaissions pas encore et je n’ai pas fini mon histoire, Laura. La nuit du jour où je suis allée trouver ses enfants, la femme est revenue me remercier. Vous ne le croirez peut-être pas, mais au matin, je remarchais. Sans canne. À mesure que je rendais service aux morts qui venaient me trouver, toutes mes plaques disparaissaient. Aujourd’hui, je n’en ai plus aucune.

— Tu veux dire que tu es guérie ?

— Je ne sais pas, mais mes IRM sont redevenues normales. Les médecins n’en reviennent pas. Alors Richard, je pense qu’il faut que tu parles à ce Gardien. Tu dois absolument découvrir ce qu’il voulait dire. Moi, j’interrogerai les morts pour en savoir plus lors de mes prochains rêves. Mais je ne peux rien contrôler, ce peut être demain comme dans un mois.

 

La magie de l'écriture ^^

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thierry Benquey 01/02/2011 10:51



Yes ! Alléchant.


Je ne sais pas si tu es une experte en chamanisme mais moi qui m'intéresse beaucoup à l'ethnologie, je peux te confirmer que la plupart des chamans, tous peuples confondus, sont amenés sur cette
voie par une maladie. La pretrise s'
apprend mais le chamanisme vient à toi.


En tous cas bravo.


Thierry



Pénélope Chester 01/02/2011 21:51



Merci ^^


Je n'y connais rien en chamanisme et tu m'apprends là quelque chose qui m'intéresse beaucoup, même si je ne considère (considèrais ?) ni Cassandra, ni Richard comme des chamans...


Je vais creuser un peu parce que ce qui vient à moi ^^ grâce à toi m'intéresse beaucoup.
Un grand merci. Et si j'ai besoin de renseignements, je saurai à qui demander ^^


Bises


 



Cacoune 31/01/2011 16:15



Elle me donne toujours envie cette histoire... je crois que je suis amoureuse de Richard mais chuuuuut faut pas le dire à mes hommes !



Pénélope Chester 31/01/2011 23:10



C'est vrai ? ^^ il est assez plan plan, en fait...


et il a une histoire avec une infirmière, dont je ne me souviens plus le prénom...


Coquine ^^


(dis, c'est pas pour l'héritage, hein ? surtout que si ça se trouve il ne va pas mourir ^^)



lapuce 30/01/2011 02:26



Grumblblrlgr .... Drôlement bien ficelées, tes mises en bouche! Gggrgg



Pénélope Chester 31/01/2011 23:06



Tant mieux ^^



lolo 29/01/2011 08:19



Comme je sais que je n'ai pas du tout la capacité d'être une bêta lectrice, je m'arme de patience pour être une lectrice, car ces extraits m'en donnent très envie!



Pénélope Chester 29/01/2011 20:28



Faudra attendre un peu pour ticket gagnant, parce que je vais devoir d'abord l'écrire, mais je suis contente que ça te plaise ^^


Par contre, je viens de boucler les corrections sur BMAPP (et de l'envoyer à mes bêtas) donc si tu veux de la lecture (par contre, je pense que les versions à venir seront melleures)


Et tu aurais la capacité d'être bêta-lectrice, alllons ^^



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents