Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

J'avais envie de créer un endroit où parler de mes projets d'écriture comme une sorte de carnet de bord. C'est l'objet de ce délit(re). Un espace de liberté, sans rythme ou contenu défini en dehors de ce qui a trait à l'écriture, la mienne et celle des autres.


Nouvelle orthographe

Publié par Pénélope Chester sur 5 Février 2011, 00:42am

Catégories : #Aides et techniques d'écriture

http://www.orthographe-recommandee.info/pros/vignette.gif

 

Amis lecteurs, vous êtes beaucoup à écrire et vous vous arrachez peut-être les cheveux entre l'ancienne et la nouvelle orthographe. Loin des débats idéologiques sur l'utilité de cette réforme, je vous propose une petite synthèse pour vous y retrouver.

J'espère que ce billet vous permettra de conserver votre capital capillaire ^^

 

D'abord des informations utiles trouvées dans le support  La nouvelle orthographe et l'enseignement, tout ce que vous devez savoir téléchargeable ici (clic) :

J'y ai appris notamment que les correcteurs des logiciels des traitements de texte habituels (word, open office) et antidote (chouette) intègrent les nouvelles règles et j'ai été étonnée d'y lire que les éditions 2009(!) du Petit Robert et du Petit Larousse illustré ne sont pas totalement à jour (d'où l'intérêt de privilégier les éditions les plus récentes).


Voici une synthèse de ce qu'il faut en retenir :

Les numéraux composés sont systématiquement reliés par des traits d’union.

Ex. : vingt-et-un, deux-cents, trente-et-unième
Dans les noms composés du type pèse-lettre (verbe + nom) ou sans-abri (préposition + nom), le second élément prend la marque du pluriel seulement et toujours lorsque le mot est au pluriel.

Ex. : un compte-goutte, des compte-gouttes ; un après-midi, des après-midis
On emploie l’accent grave (plutôt que l’accent aigu) dans un certain nombre de mots (pour régulariser leur orthographe), et au futur et au conditionnel des verbes qui se conjuguent sur le modèle de céder.

Ex. : évènement, règlementaire, je cèderai, ils règleraient
L’accent circonflexe disparait sur i et u. On le maintient néanmoins dans les terminaisons verbales du passé simple, du subjonctif et dans cinq cas d’ambigüité.

Ex. : cout ; entrainer, nous entrainons ; paraitre, il parait
Les verbes en -eler ou -eter se conjuguent sur le modèle de peler ou de acheter. Les dérivés en -ment suivent les verbes correspondants. Font exception à cette règle appeler, jeter et leurs composés (y compris interpeler).  

Ex. : j’amoncèle, amoncèlement, tu époussèteras
Les mots empruntés forment leur pluriel de la même manière que les mots français et sont accentués conformément aux règles qui s’appliquent aux mots français.

Ex. : des matchs, des miss, révolver
La soudure s’impose dans un certain nombre de mots, en particulier dans les mots composés de contr(e)- et entr(e)-, dans les mots composés de extra-, infra-, intra-, ultra-, dans les mots composés avec des éléments « savants » et dans les onomatopées et dans les mots d’origine étrangère.

Ex. : contrappel, entretemps, extraterrestre, tictac, weekend, portemonnaie
Les mots anciennement en -olle et les verbes anciennement en -otter s’écrivent avec une consonne simple. Les dérivés du verbe ont aussi une consonne simple. Font exception à cette règle colle, folle, molle et les mots de la même famille qu’un nom en -otte (comme botter, de botte).

Ex. : corole ; frisoter, frisotis
Le tréma est déplacé sur la lettre u prononcée dans les suites -güe- et -güi-, et est ajouté dans quelques mots.  

Ex. : aigüe, ambigüe ; ambigüité ; argüer
Certaines anomalies sont supprimées.

Ex. : asséner, assoir, charriot, joailler, relai.
Si deux variantes coexistent, on choisit la plus française ou la plus régulière.

Ex. : iglou, acuponcture, fiord, kirch.


Cette liste est une synthèse des règles, pour les découvrir plus en détail (mais toujours de façon très pédagogique), vous pouvez télécharger le guide La nouvelle orthographe, parlons-en (ici clic).

 

Vous pourrez aussi trouver la liste des mots concernés ici (clic).

 

D'une façon plus générale, il y a deux sites très intéressants qui sont une mine d'informations sur la nouvelle orthographe :

Le site du Renouvo ou Réseau pour la nouvelle orthographe du français : www.renouvo.org/index.php

Le site d'informations sur la nouvelle orthographe : www.orthographe-recommandee.info/index.htm

 

 

Quoi qu'il en soit, et ce sera la bonne nouvelle et conclusion :

Dans tous les cas, tant l’ancienne que la nouvelle orthographe doivent être acceptées, puisqu’elles coexistent, et ce, pour une période encore indéterminée.

« Aucune des deux graphies ne peut être tenue pour fautive. » (Déclaration dans le Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition, en cours de publication.)

 

 

 

(merci à La puce pour l'info et l'idée de ce billet)

Commenter cet article

Thierry Benquey 11/02/2011 16:57



Voilà qui va mettre à mal bien des écoliers étrangers...


Bises


Thierry



Pénélope Chester 12/02/2011 10:25



Surtout ceux qui sont en cours d'apprentissage d'ailleurs qui ne vont plus s'y retrouver, pour les autres l'idée est une simplification.


Moi, je n'y comprends plus rien ^^


Bises et bon we



Plume Vive 09/02/2011 08:24



je frémis encore de mon énorme faute, certainement du à la fatigue de l'heure, mais ce n'est pas une raison...



Pénélope Chester 09/02/2011 08:33


Ne t'inquiète pas, comme toi, le soir je n'ai pas les yeux en face des trous et le matin pas encore ^^ Ce ne sont que des commentaires ^^


Plume Vive 08/02/2011 20:51



merci pour cette conclusion, qui a quelque peu apaiser les frémissements survenus à la lecture de l'article... (maintenant, je me forcerai à vérifier mes corrections de devoirs quand j'aiderai
mes enfants)



Pénélope Chester 09/02/2011 08:11


J'ai pensé que c'était mieux de le dire, oui ^^


lapuce 06/02/2011 16:13



Ah ben ... t'as raison, je n'avais pas pensé, faudrait trouver un mot pour désigner les profs pour lesquels tout tourne autour de leur métier sur le modèle de "ethno-centré", tu vois!



Pénélope Chester 08/02/2011 07:34



^^



Terhi Schram 06/02/2011 15:46



Moi de mon temps ('suis pas vieille mais bon), c'étaient les élèves qui se plaient à la langue française. Pas le contraire !!



Pénélope Chester 08/02/2011 07:33


C'est pas faux ^^


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents