Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

J'avais envie de créer un endroit où parler de mes projets d'écriture comme une sorte de carnet de bord. C'est l'objet de ce délit(re). Un espace de liberté, sans rythme ou contenu défini en dehors de ce qui a trait à l'écriture, la mienne et celle des autres.


Nano 2011 : un extrait ?

Publié par Pénélope Chester sur 2 Novembre 2011, 21:49pm

Catégories : #cuisine et correspondances

Après un démarrage poussif pour cause de toussaint bien occupée et de retour à la maison très tardif, j'ai un peu rattrapé du retard sur la progression idéale théorique (un peu plus de 1600 mots par jour) et vous livre donc un petit extrait de circonstance pour fêter (hum...) ça.

Pour rappel, c'est du premier jet à peine relu, donc soyez indulgents, merci ;)


Elle n’arrive toujours pas à retenir ses larmes, alors que ça fait plus de vingt ans que son père est mort. Son pot de chrysanthèmes à la main, des pomponnettes blanches, elle se tient debout devant la pierre tombale à lire l’inscription sur le marbre rosé : Henri XXXX (1947-1986). Les gens défilent en ce premier novembre radieux. Rose préfère les Toussaint pluvieuses, c’est mieux assorti. Elle n’a d’ailleurs jamais compris pourquoi on avait inséré un soleil rayonnant dans la grille bordant le cimetière.


Manuel s’est éloigné pour la laisser se recueillir tranquillement, mais sa mère s’active autour de la tombe à enlever les pétales charriés par le vent et arracher les plantes fanées. Rose a envie de lui hurler de s’arrêter, qu’elle a besoin de calme pour son rendez-vous annuel. Elle ne dit rien. Elle s’enferme dans son monde et pense à son père qu’elle a si peu connu. Ils n’ont pas grand chose à se dire, ici; elle lui parle  tellement souvent. Il est là, chaque jour, dans ses pensées et derrière son épaule à veiller sur elle. Son ange gardien. C’est bien ce que sa mère lui avait dit : que son père était mort mais qu’il la protégerait tout au long de sa vie. Alors la petite fille triste avait choisi une plaque avec un petit angelot en étain et les mots « à mon papa chéri ». A dix ans, Rose savait déjà écrire sans faute le mot anévrysme. Bien sûr, elle en ignorait la signification précise  ; elle avait juste compris que ça enlevait les papas aux petites filles. Elle aurait aimé avoir au moins une sœur ou un frère pour ne pas se sentir si seule. Sa mère n’avait pas réussi à tous les remplacer.


Elle pose les pomponnettes sur la tombe, déchire le plastique transparent en commençant par la soudure. Puis elle écarte les tiges pour que les fleurs se distribuent joliment dans leur pot. Satisfaite, le papier plastique à la main, elle s’écarte et adresse une dernière prière à son père. Sans faire crisser ses pas sur le gravier, Manuel se rapproche et pose un bras réconfortant autour de ses épaules. Elle aurait tellement aimé le présenter à son père. Sa mère déplace le pot de chrysanthèmes de quelques centimètres avant de les rejoindre et d’embrasser sa fille.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jo Ann 08/11/2011 01:03



J'aime beaucoup ce passage. C'est doux, tendre...



Pénélope Chester 08/11/2011 19:49



Merci ;)



Martine27 03/11/2011 19:03



Beau démarrage ! Promis je m'y mets demain !



Pénélope Chester 03/11/2011 19:17



Ben oui, rien ne sert de courir il faut partir à point ^^


Je suis ton word count, donc au boulot ;)


Go, go, go



Oxygène 03/11/2011 10:06



Tu m'épateras toujours petite Pénélope ! Quand je te lis je suis aussitôt emportée par ton histoire... C'est clair, spontané et plein de beauté. J'étais dans ce cimetière avec tes personnages...
et j'aurais voulu lire aussitôt la suite.


Bravo Pénélope et un grand merci à toi !



Pénélope Chester 03/11/2011 19:16



Enorme merci à toi, Oxygène ^^


Bises



Macada 03/11/2011 05:21



C'est partiiiiiii !


Et bien parti !


Go, go, go, Penelope !


 



Pénélope Chester 03/11/2011 08:14



Yep :)


Pourvu que ça dure...



lapuce 02/11/2011 22:18



Eh bien, ça prélude bien!  ;-)



Pénélope Chester 03/11/2011 08:13



C'est parti en tout cas :)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents