Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 00:07

Aujourd’hui je vais vous parler de Fedeylins, les rives du monde (je sais l’écrire sans faute maintenant) qui paraîtra chez Gründ le 3 mars prochain.

http://4.bp.blogspot.com/_oWn1uvxCeDU/TO58BlKldjI/AAAAAAAABPA/t8TDixgJtTw/s1600/plat1.JPG


Mais je n’ai pas du tout envie de remercier Nadia Coste, son auteur, ça non !

Je l’avais pris avec moi en Afrique. Là-bas, j’ai tout fait pour essayer de lire, mais à chaque fois que j’ouvrais une page, une nuée de moustiques m’assaillait et me bzzbzzbzz autour. Même sous la moustiquaire. J’ai dû l’enfermer dans un triple sac plastique et le noyer sous répulsif pour enfin être tranquille. Je n’ai compris la raison que quand j’en ai fini la lecture : les fedeylins attirent les anophèles…. Quand on sait que les anophèles sont les moustiques qui transmettent le paludisme, on comprend mieux les risques que j’ai pris. J’ai risqué ma peau ! L’auteur ne pouvait pas choisir une espèce moins dangereuse ?

Je n’ai pas envie de remercier Nadia Coste, ça non !

Il y a quelques jours, pour me récompenser de mes avancées sur le manuscrit de BMAPP, j’ai repris les Fedeylins pour commencer ma lecture. Avec le froid qui règne ici, je ne risquais plus rien, côté moustiques. J’espérais simplement que le livre n’allait pas attirer d’autres bestioles dans mon appartement. Mais non, rassurez-vous, il n’y a aucun risque quand on lit les fedeylins quel que soit l’endroit… pourvu qu’il soit démoustiqué !

 

(Bon, en fait, c'est seulement maintenant que ça commence ^^)

Dès la première page, on entre dans l’histoire en devenant Cahyl, avant même son éclosion. L’histoire pleine de poésie déroule en nous entraînant et en début de chaque partie, des extraits de textes fondateurs nous en apprennent plus sur la société fedeyline de façon très naturelle. J’ai été prise au piège, sans plus réussir à lâcher le livre avant de l’avoir terminé.

Cahyl découvre une société réglée par les cinq Pères Fondateurs dans lequel il n’est pas tout à fait à sa place, parce que différent. Il n’a pas de frère de ponte comme les autres larveylins. Surtout, il n’a pas de destin tout tracé comme les autres qui savent dès la naissance à quelle caste ils vont appartenir. L’affection de sa mère et de ses sœurs ne l’empêchent pas de se sentir souvent seul. Au secret de son absence de destin se rajoute un fort lien empathique qui lie Cahyl aux autres fedeylins : il partage   leur sentiments, leur peur, leur tristesse… un pouvoir parfois envahissant.

Heureusement, Cahyl a un ami, Glark qui lui a sauvé la vie en l’empêchant de se noyer lors de l’éclosion. Sauf que c’est un gorderive, et que les gorderives sont les ennemis des fedeylins. Comme Cahyl, Glark est différent. Il n’est pas violent, pas cruel. Leurs différences les rassemblent et leur amitié permet à Cahyl de mieux supporter sa singularité.

Je ne veux pas développer davantage l’histoire que je vous invite à découvrir parce qu’elle mêle au travers du parcours et des questionnements de Cahyl les thèmes de la différence, du destin, de la mort, de la famille et la relation entre frères, de la violence, de la maternité et j’en oublie dans une histoire pleine de tendresse mais aussi de mystères …

« Etre fedeylin c’est accepter » or Cahyl n’a pas de destin choisi pour lui à accepter. En grandissant et mûrissant, Cahyl se pose de plus en plus de questions : Pourquoi n’a-t-il pas de marque ? Aurait-il dû mourir lors de l’éclosion ? Qui sont vraiment les Pères Fondateurs ?...

La fin est une ouverture puisque Cahyl devient adulte et choisit alors son destin que nous découvrirons dans les trois tomes suivants.

Non, vraiment, je ne remercie pas Nadia Coste !

J’ai dévoré ses Fedeylins (et je ne suis pas une gorderive, même si j’ai un côté grenouille ^^) au lieu d’avancer dans mes corrections. Le pire c’est que je n’en ai aucun remord.

J’ai passé un très bon moment de lecture ^^

Merci !

 

Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir sur le site de l'auteur (clic) ou sur celui des fedeylins (ouverture officielle le 3 mars)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Chester - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Godnat 18/01/2011 11:37



Tu me le rappelleras quand tous les tomes seront sortis ? J'aime bien avoir toute l'histoire d'un coup ! Surtout quand c'est envoûtant.



Pénélope Chester 19/01/2011 08:02



Ouh la, c'est pas avant la fin de l'année prochaine il me semble... (Nadia, si tu passes par là, je te laisse répondre)



Cacoune 18/01/2011 10:17



Hé bé...Je suis époustouflée de ce que l'imagination peut faire !


Je me dis d'un coup qu'il y a fort longtemps que je n'ai pas fini un livre : en finir un devient de la science fiction dans mon monde :o)



Pénélope Chester 19/01/2011 07:48



Tu finirais celui-ci ^^



Des Mots...

  • : Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com
  • Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com
  • : J'avais envie de créer un endroit où parler de mes projets d'écriture comme une sorte de carnet de bord. C'est l'objet de ce délit(re). Un espace de liberté, sans rythme ou contenu défini en dehors de ce qui a trait à l'écriture, la mienne et celle des autres.
  • Contact

Des mots en instance

 

Ticket gagnant

terminé :460 700 cec

En cours d'envoi aux éditeurs


Bien mal acquis profite parfois

Roman noir écrit dans le cadre du Nano 2010

Envoyé à 4 éditeurs le 26/10/2011 

STRIKE !!! : 4 refus sur 4

Nouvelle salve d'envois pour bientôt

 

Morceaux de ...

Tapu en toute fin de corrections

En attente de courage pour l'envoyer à des éditeurs

Les mots en lecture