Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

Le blog de lesmotsdePenelopeChester.over-blog.com

J'avais envie de créer un endroit où parler de mes projets d'écriture comme une sorte de carnet de bord. C'est l'objet de ce délit(re). Un espace de liberté, sans rythme ou contenu défini en dehors de ce qui a trait à l'écriture, la mienne et celle des autres.


Clavier ou stylo ?

Publié par Pénélope Chester sur 26 Septembre 2013, 07:37am

Catégories : #Pensées

http://4.bp.blogspot.com/_pg8xyl-AVww/S82qErrW3RI/AAAAAAAAADQ/3AZFW9F6o4Y/s1600/opinion_main_qui_ecrit_316.jpg

Je pose la question suite à un dossier très intéressant dans Courrier International de la semaine dernière qui interroge sur le thème.
On y apprend ainsi qu'à la rentrée 2015, l'écriture cursive ne sera plus enseignée dans 45 états américains, que l'écriture manuscrite n'est plus enseignée dans la plupart des écoles de l'Ontario au Canada, ou qu'en Chine dont la langue comprend 3000 caractères d'usage et jusqu'à 60000 caractères, certains s'interrogent sur l'oubli de la calligraphie par les jeunes (et moins jeunes) générations qui utiliseraient trop le clavier.

L'écriture à la main et au clavier ne sont pourtant pas comparables et dans un joli article, Angel Gabilondo écrit (on ne sait pas si c'est au stylo ou au clavier ^^) : "La main donne corps aux affects. Sans elle, tout ne serait que gribouillage de lettres ou de signes. Avec elle, le texte contient l'empreinte du corps offert. Grâce à ce don, l'écriture n'est pas seulement une expression ou une manifestation, elle nous dépasse".
Andrew Coyne quant à lui écrit : "(...) l'écriture manuscrite met en branle d'autres parties du cerveau. Taper sur un clavier est de l'ordre de la récupération de fichier, il faut se souvenir où sont les lettres. En écrivant à la main, vous créez chaque fois de nouvelles lettres en faisant appel à des capacités motrices infiniment plus complexes (...) l'écriture manuscrite sollicite la partie plus intuitive du cerveau, située dans l'hémisphère droit. 
(...)

Le texte sur ordinateur est perfectible à l'infini: il ne nous engage en rien, qu'il s'agisse du choix des mots ou de la structure de la phrase. Et cela nous donne la liberté de faire n'importe quoi. Nous nous lançons imprudemment dans une phrase sans savoir où elle va nous mener et nous finissons par nous y enliser. L'écriture à la main, au contraire, nous force à nous investir davantage. Les mots sont ionscrits sur la page et nous ne pouvons pas les changer, sauf en les barrant. Et il nous faut donc composer la phrase mentalement (...)

Notre manière d'écrire a une incidence sur ce que nous écrivons. Vous écrivez différemment avec une plume et de l'encre ou avec un clavier d'ordinateur. Vous pensez différemment."

Cet été, l'animatrice de l'atelier d'écriture auquel je participais nous a parlé du support pour écrire auquel elle attachait une importance particulière. Ainsi, elle préconisait une simple feuille blanche, sans ligne, sans carreaux, de format A4 pour ne pas que l'écrivant soit influencé/limité/borné par le format et le type de la feuille.

Une réflexion d'autant plus intéressante qu'une des participantes de l'atelier avait choisir d'écrire sur des pages vierges de passeport, celles pour les visas. Pages qui pour moi évoquaient tellement les voyages que je ne crois pas que j'aurais été capable d'y écrire autre chose ;)

Depuis plusieurs années, j'ai pris l'habitude d'écrire au clavier parce que c'est plus lisible que mon horrible écriture (que je ne suis pas la seule à avoir du mal à relire ^^), plus pratique pour les modifications à faire, puisqu'on peut facilement déplacer des phrases ou des mots. Me manque par contre le rapport tactile avec la feuille, la tenue du stylo, le frottement du papier contre ma main, l'odeur de l'encre, tous ces détails qui n'en sont pas forcément. 

Pour moi, les avantages pratiques du clavier sont plus importants que le rapport quasi charnel qu'on peut avoir avec une feuille et un stylo, mais parfois je me dis que j'essaierais bien de reprendre ma plume pour coucher les mots sur le papier et pour avoir le plaisir de retravailler ensuite le texte en le saisissant au clavier. Et si j'écrivais alors différemment ?

Et vous, stylo ou clavier ? 

Commenter cet article

Mariedelabas 03/10/2013 13:11


Les deux : le clavier pour les travaux d'écriture, et le stylo pour mon journal, écrit dans un beau cahier à la couverture rigide. Le stylo plume, bien sûr, me sert aussi à concevoir mes
histoires, prendre des notes. J'aime le contact physique avec le papier. Je suis sidérée qu'aux US ils commencent à arrêter l'enseignement de l'écriture cursive... (ils n'écriront qu'en
majuscules, ou ils ne sauront plus écrire du tout sans clavier ???)

Pénélope Chester 04/10/2013 18:18



Bienvenue Marie,


Pour les USA, a priori ils ne sauront plus écrire qu'en majuscules et au clavier.


C'est marrant mais les rares fois où j'écris au stylo, ce n'est plus du tout au plume, mais plutôt au bic ou à d'autres stylos jetables qui glissent mieux sur le papier, je trouve.



Nadia Coste 30/09/2013 11:19


Au début, je n'écrivais qu'à la main, et puis, petit à petit, je n'écris plus qu'au clavier... mais quand ça coince, je reprends un cahier, et ça se débloque presque tout seul !

Pénélope Chester 01/10/2013 07:46



Coucou Nadia, je retiens cette option pout le prochain blocage ;)



Martine27 29/09/2013 16:19


Clavier ! Etant secrétaire de formation, la place des lettres sur le clavier est maintenant bien inscrite dans mes gênes et les mots viennent je crois aussi facilement qu'avec un stylo, pour tout
dire je pense que je tape bien plus vite que je n'écris.

Pénélope Chester 01/10/2013 07:45



Coucou Martine,


Si je comprends bien, il ne faut pas que je fasse une course de frappe avec toi ;)



Escrocgriffe 29/09/2013 11:35


Article intéressant. Pour ma part, cela fait huit ans que je n'écris plus de romans au stylo, et je dois reconnaître que cela me trouble de moins en moins : j'ai un rapport affectif au numérique
car l'ordinateur m'a donné la possibilité de modifier en profondeur mes textes sans perdre du temps, ça n'a pas de prix. Si j'avais écrit mon premier roman (inachevé) sur un ordinateur au lieu
d'un cahier, je me demande si je ne serais pas allé au bout de ma démarche, j'aurais probablement rédigé ce livre avant les Pirates de l'Escroc-Griffe... Au final, j'adorerais crééer à nouveau au
stylo, mais le numérique est tellement plus simple, et offfe tellement plus de possibilités... Ne serait-ce que pour Dropbox !

Pénélope Chester 01/10/2013 07:43



Je suis comme toi, l'aspect pratique l'emporte. Mais j'ai acheté de beaux cahiers avec une super couverture pour essayer d'y coucher une nouvelle à l'occasion ;)



Swald 29/09/2013 10:22


Merci Pandora pour cet article !


Je n'aurais jamais imaginé qu'on puisse ne plus apprendre à écrire à la main.


 


(Sinon, tu sais déjà que pour moi le plus efficace, quand j'écris, c'est le stylo plume sur un cahier avec des lignes. C'est ainsi que ça glisse le mieux)

Pénélope Chester 01/10/2013 07:42



Hello, adepte de la plume ;)


Aux USA, l'écriture en majuscules reste enseignée, mais plus l'écriture attachée. Ca m'a vraiment surprise moi aussi...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents